Sélection de la langue

Lire notre blogue

Comment la Stratégie en matière de compétences mondiales nous a permis d’embaucher des talents internationaux d’expérience

À mes débuts au Service numérique canadien (SNC), je pensais défis et possibilités, mais je n’avais jamais vraiment songé aux nouvelles routes que nous allions emprunter pour embaucher les meilleurs employés. Dans ce billet de blogue, je vais vous faire part de notre expérience de travail avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) pour attirer des spécialistes du monde entier au SNC. J’aborderai plus particulièrement la façon dont nous avons utilisé la nouvelle Stratégie en matière de compétences mondiales pour embaucher notre premier membre de l’équipe à l’international.

Peu après le lancement de notre campagne de recrutement, Anatole m’a demandé de déterminer comment le SNC pourrait embaucher Kylie, gestionnaire principale de produits au ministère de la Justice du Royaume-Uni. Kylie était intéressé par une affectation chez nous, et nous savions que l’embauche de talents d’une autre équipe de services numériques nous aiderait à renforcer la capacité de gestion des produits au SNC.

Nous voulons offrir le meilleur service possible à nos nouveaux employés et les soutenir tout au long du processus d’immigration. Il me fallait dans un premier temps comprendre le processus d’obtention d’un permis de travail. Un collègue d’IRCC m’a mis en contact avec les responsables de la Stratégie en matière de compétences mondiales.

En juin 2017, IRCC a lancé la Stratégie en matière de compétences mondiales pour aider les entreprises à recruter des travailleurs hautement qualifiés dans les secteurs concurrentiels du savoir, et notamment de la technologie. Grâce à une norme de service de deux semaines pour accélérer le processus d’obtention des permis de travail pour les travailleurs hautement qualifiés, la Stratégie était susceptible de nous aider à embaucher Kylie. La grande question était de savoir si nous pouvions y avoir recours. Or, c’était bien le cas.

Le programme est entre autres ouvert aux personnes dont le métier figure dans les Codes de la Classification nationale des professions (Codes de la CNP) « 0 » et « A » : professions techniques et de la gestion et qui sont dispensé d’une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT).

L’aileron d’un avion qui vole au-dessus du Canada enneigé.

Le cas de Kylie nous a permis d’essayer pour la première fois la Stratégie en matière de compétences mondiales. Notre objectif était que Kylie se joigne à l’équipe en janvier 2018. Voici ce qui a été fait :

Octobre - novembre 2017 * Nous avons commencé les démarches du programme Échanges et celles relatives à la sécurité. * Nous avons fait appel à nos collègues d’IRCC et d’EDSC pour mieux comprendre la Stratégie en matière de compétences mondiales, l’EIMT et les exigences de dispense connexes.

Décembre 2017 * Après avoir déterminé quels codes de la CNP et de dispense de l’EIMT utiliser, nous avons rempli un formulaire de dispense de l’EIMT et l’avons envoyé par courriel à l’unité pour la mobilité internationale des travailleurs (UMIT) d’IRCC pour savoir si Kylie pouvait être exemptée. Au bout de quelques jours, l’UMIT a confirmé que Kylie pourrait bénéficier d’une dispense. * Nous sommes passés par le portail des employeurs d’IRCC pour créer l’offre d’emploi. Cela n’a pris que quelques heures.

Janvier 2018 * Kylie a présenté une demande de permis de travail quelques semaines avant sa date d’entrée en fonction au SNC en utilisant : * un code alphanumérique généré par l’offre d’emploi * des justificatifs y compris une lettre de recommandation de l’employeur et son passeport

12 janvier 2018 * Kylie a reçu son permis de travail bien en avant ce qui était prévu par la norme de service de 10 jours.

26 janvier 2018 * Kylie est arrivée au Canada, a présenté son permis de travail aux douanes et est entrée au pays sans problèmes!

Ça a été un grand succès!

Il y a un nombre assez important de documents à remplir et il est nécessaire de prévoir les choses longtemps à l’avance pour parvenir à ses fins. Mais cela permet de bénéficier d’un processus rapide qui favorise la mobilité des travailleurs hautement qualifiés.

Nous sommes en train d’embaucher notre cinquième membre de l’équipe à l’international et nous prévoyons en recruter d’autres par la suite. Le caractère international de notre équipe nous enrichit et nous aide à tirer des leçons des expériences d’autres pays et services numériques. La Stratégie en matière de compétences mondiales nous aide à recruter les personnes d’expérience dont nous avons besoin pour notre mission.