Sélection de la langue

Lire notre blogue /

De la conception au développement : la pluridisciplinarité au SNC

J’ai suivi le programme Interactive Multimedia and Design (Conception et multimédias interactifs) à l’université, et j’y ai acquis une solide base à la fois en conception et en développement. Les professeurs nous disaient qu’on travaillerait probablement à la croisée de ces deux disciplines, assurant le lien entre elles. Vers la fin de mon programme, j’ai décidé de me concentrer sur la conception. J’étais loin de savoir que, quelques années plus tard, j’apprendrais à nouveau à coder.

Aujourd’hui, j’assure un rôle hybride en tant que concepteur d’interaction et développeur spécialiste du front-end. Cela m’a permis d’actualiser mes compétences en développement, de me (re)familiariser avec Jekyll, HTML, CSS, Markdown et GitHub, et d’apprendre Javascript, React.js, et After.js. J’ai eu la chance d’observer mes collègues pour comprendre le travail selon leur point de vue, et le fait d’être jumelé à d’autres concepteurs et développeurs m’a appris beaucoup plus que si j’avais regardé des tutoriels ou lu des articles.

L’apprentissage du code et la pratique pluridisciplinaire ont enrichi mon travail au SNC de trois différentes manières. Ils m’ont permis de :

1. Devenir un meilleur collaborateur

À bien des égards, la conception est une pratique d’empathie. Pour créer un bon produit, un concepteur doit s’intéresser à l’utilisateur cible et sympathiser avec lui ou elle. C’est la même chose pour les membres d’une équipe. Acquérir les compétences de base en développement front-end m’a aidé à sympathiser avec mes collègues développeurs. Cela m’a aussi aidé à communiquer plus efficacement des décisions regardant la conception ou le code, en plus de faciliter mes contributions à l’équipe.

2. Comprendre l’ampleur des tâches

L’une des choses les plus contrariantes qui peut arriver est de sous-estimer une tâche, par exemple en demandant à un développeur une modification qui semble mineure, mais qui nécessite en fait beaucoup de travail. Ce que j’ai appris en développement m’a permis de mieux établir l’ampleur des projets, car je peux saisir les limites encadrant notre travail et le temps que celui-ci demandera.

3. Pouvoir créer des prototypes fonctionnels

Il est essentiel de créer des prototypes pour effectuer des tests d’utilisabilité et révéler les parties de conception qui méritent d’être améliorées. En conception, certains logiciels permettent de créer rapidement un prototype. Mais en développement, le travail se poursuit rarement aussi simplement. Ainsi, un prototype HTML/CSS créé au commencement constitue une base sur laquelle on peut construire sans avoir à convertir des maquettes visuelles statiques en code fonctionnel. Le fait de poser cette fondation aide alors l’équipe lors des prochaines itérations du projet.

C’est donc en adoptant une approche pluridisciplinaire que j’ai pu élargir mon champ de compétences et contribuer à la création de produits améliorés.

Intégrer notre équipe vous intéresse ? Nous embauchons des concepteurs d’interaction, des concepteurs de contenu, des concepteurs de services et des concepteurs visuels.