Sélection de la langue

Lire notre blogue /

5 conseils pour faire de vos présentations de véritables bijoux

Il vous est sans doute déjà arrivé d’assister à une présentation désastreuse… trop longue, verbeuse, visuellement surchargée ou tout simplement difficile à suivre.

Une présentation bourrée de diagrammes indéchiffrables et de jargon excessif, construite à partir d’un gabarit médiocre qui donne envie de se plonger dans son téléphone en poussant des soupirs exaspérés et en roulant des yeux. Vous voyez le genre?

Au contraire, lorsqu’une présentation, bien construite, est livrée avec passion, conviction et confiance, elle peut vous inciter à changer de point de vue, voire vous encourager à passer à l’action.

Je m’appelle Philippe Tardif et je suis le chef de marque au SNC. Dans ce billet de blogue, je partage quelques conseils sur la façon de créer et — plus important encore — de livrer de superbes présentations qui se démarquent (pour les bonnes raisons!). Voici donc cinq astuces pour améliorer vos techniques de présentation.

Perle du savoir no 1 — Connaissez votre public

Tout acte de communication efficace est adapté à un public ciblé. Posez-vous ces questions simples avant de vous lancer : « À qui est-ce que je m’adresse (à des collègues, à un·e ministre, à des experts ou des débutants, etc.)? Qu’est-ce qui est susceptible d’intéresser mon public et comment le captiver? »

Une bonne connaissance de votre public vous permet d’adapter votre contenu et votre ton. En revanche, si vous ne tenez pas compte des besoins des gens qui vous écoutent, vous risquez de perdre rapidement leur intérêt. Mal connaître son public est un faux-pas que vous devriez éviter à tout prix! Apprenez tout ce que vous pouvez sur votre public.

Perle du savoir no 2 — Définissez votre plan, avant de créer le contenu

La formulation est une autre partie importante de la préparation. Quel est le résultat souhaité? Est-ce informer, établir un consensus, réaliser des changements? Peaufinez votre récit de façon à rendre l’idée principale particulièrement claire et percutante.

Perle en prime! Il est impossible de visualiser TOUTE l’information dans sa tête, n’hésitez pas à coucher vos idées sur papier! Vous pouvez aussi vous servir d’un tableau ou d’une maquette sur Powerpoint pour faire un schéma visuel de votre présentation. Ce découpage du récit en petits morceaux linéaires vous simplifiera la vie au moment du montage final.

Perle du savoir no 3 — Créez vos diapositives: le contenu ne règne pas en maître, il représente le royaume tout entier

C’est le moment de rédiger le contenu et de créer les diapositives. Prenez une bonne respiration. Vous allez y arriver! Votre maquette vous permettra de créer des diapositives de façon rapide et efficace.

Faites appel à vos compétences en tant que narrateur·rice pour composer un récit complet et bien structuré. Votre but : raconter une histoire captivante. Les gens retiennent beaucoup mieux les bonnes histoires que les faits insipides ou les diapositives bourrées de listes à puces. Des diapositives remplies de texte n’impressionneront personne. Le découpage de longs textes en petites sections facilite la livraison (pour vous) et l’assimilation du contenu (pour votre public) .

Rédigez de façon claire. Soyez concis·e. Lorsque vous rédigez, posez-vous la question suivante : « Comment puis-je aider les gens à mieux comprendre le contenu? » Une fois que vous êtes satisfait·e du résultat, demandez à quelqu’un de réviser votre texte.

Évitez le désordre et le chaos. Exprimez vos idées de façon claire et visuellement cohérente. Limitez les polices et les couleurs au minimum. Utilisez des éléments visuels porteurs de sens.

Les graphiques doivent simplifier la compréhension et non devenir des exercices de résolution d’énigmes pour le public. Quant à la conception, on doit trouver le bon équilibre entre texte et images.

Perle du savoir no 4 — Laissez une bonne impression

L’introduction doit captiver votre public et retenir son attention. Bref, il s’agit de lui laisser un message mémorable.

Voici une excellente façon de commencer une présentation :

  • Saluez votre public et présentez-vous.
  • Indiquez le sujet ou le but de votre présentation
  • Établissez vos objectifs et vos attentes (par exemple, si vous présentez lors d’une séance d’information ou d’une réunion de tout le personnel).
  • Expliquez comment se déroulera la présentation (indiquez si l’on doit poser les questions avant, pendant ou après la présentation; si l’on doit juste écouter; ou si l’on doit prendre des notes).

N’oubliez pas de rappeler au public ce que vous souhaitez qu’il retienne dans votre conclusion. Voici quelques conseils pour annoncer votre conclusion de façon efficace :

  • Signalez qu’on approche la fin de la présentation (« En conclusion… »);
  • Résumez vos points clés et tirez-en des enseignements clairs;
  • Terminez la présentation de manière percutante (une citation, une image, une statistique, etc.);
  • Présentez les étapes à suivre (appel à l’action, questions-réponses, ressources utiles, coordonnées);
  • N’oubliez jamais de remercier votre public.

Perle du savoir no 5 — Préparez-vous (répétez!) afin de livrer votre présentation avec confiance

Excellent travail! Vous avez bâti votre présentation! Il est maintenant temps d’en planifier la livraison

Il est naturel de sentir de la nervosité avant de faire une présentation. Tout le monde a le trac, mais il ne faut pas céder à la panique! Le stress diminue à mesure que le discours progresse. La meilleure façon de gagner en confiance est de s’exercer devant des proches.

Le lien qu’établit le ou la présentateur·rice avec son public est très important. En écoutant vos idées, le public réagit également à votre langage corporel et à la façon dont vous utilisez votre voix. Soyez sûr de vous. Les personnes qui assistent à votre présentation doivent se sentir invitées à en faire partie.

Une façon de vous éviter de mauvaises surprises est de vous pratiquer dans les mêmes conditions que celles du jour J.

Faites un essai en personne ou par visioconférence avec vos amis, votre famille ou vos collègues. Demandez leur avis afin de peaufiner votre présentation jusqu’à ce que vous en maîtrisez les mots, le récit et le contenu.

Veillez à ce que le rythme de votre discours soit facile à suivre. Si vous parlez trop vite ou trop lentement, votre public aura du mal à comprendre votre présentation. Ne suivez pas vos notes machinalement, sinon vous risquez de perdre le lien avec votre public.

Et surtout, restez vous-même. Misez sur vos points forts. Veillez à donner un discours original et éloquent. Appropriez-vous le discours.

Remarques finales

Il n’y a pas de recette miracle pour créer et livrer une présentation efficace. N’oubliez pas l’importance de bien connaître votre public. Cette connaissance est cruciale pour structurer votre présentation et livrer un contenu pertinent.

On ne devient pas expert·e de mises en récit visuelles, ni présentateur·rice émérite du jour au lendemain. Il faut du temps et de la pratique pour offrir des présentations percutantes qui incitent le public à faire plus que simplement écouter.

Façonnez votre récit pour que votre message soit clair, convaincant et mémorable. Bonne chance avec votre prochaine présentation!